Archers d'Avignon

Venez pratiquer le Tir à l'Arc

Notre objectif est de promouvoir et d'encourager le tir à l'arc récréatif et de compétition pour les membres du club et les membres potentiels de tous les horizons.

Plan tir à l'arc archers d’Avignon

Adresse

2 Rue Paul Achard, Avignon

Téléphone

06 58 89 74 76

Horaire des cours

Le Mardi de 18h - 20h, Vendredi 18h30 - 20h30, Samedi 14h - 16h.

Le Tir à l'Arc, c'est pour toute la famille !

Pour les enfants

Tir à l'arc pour enfant en Avignon

Pour les adultes

Tir à l'arc en solo

Les conseils des Archers d'Avignon

Les vibrations de votre arc

L’arc subit de nombreuses vibrations dues : aux branches, à la corde, à l’archer et à la poignée lorsque la corde est libérée.Les branches non équilibrées provoquent une vibration asymétrique de l’arc. Il peut s’avérer nécessaire, dans ce cas de régler le tiller de l’arc.La corde transmettra d’autant des vibrations que la décoche de l’archer manquera de souplesse. Pour minimiser au maximum cet effet (verticalement et horizontalement), l’archer doit relâcher ses doigts lors de la décoche pour laisser la corde s’échapper naturellement. Il ne doit pas arracher la corde ou forcer l’ouverture de ses doigts.L’archer imprime également des vibrations de faible fréquence à l’arc pendant l’armement et la visée. Ces tremblements peuvent être dus à la difficulté de tendre la corde, le poids de l’arc, la fatigue mais également aux rythmes internes de l’archer (respiration, tension musculaire,…). Les vibrations peuvent être réduites par l’ajout de stabilisateurs.

Position du corps de l'archer

Position du corps de l'archer pour le tir à l'arc

La posture de l’archer est un élément important dans sa progression. Au plus tôt, il acquiert une bonne posture, au mieux, il progressera en tir à l’arc.Un des risques majeur de dérive de la posture est son effondrement. Déséquilibré par le poids de l’arc, concentrant son effort vers l’arrière parce qu’il est difficile de bien baisser son épaule avec un arc puissant, l’archer s’effondre vers l’arrière (voir ci-dessus). Le haut du corps bascule donc vers l’arrière et l’archer doit compenser en ramenant la tête vers l’avant.De ceci, il résulte une perte d’efficacité (réduction de la distance œil/doigts de corde) et une sous-allonge de l’archer.

Position des doigts sur la corde de l'arc

Les doigts ne sont jamais positionnés au hasard lorsque l'on pratique le tir à l'arc.Ceux de la main d’arc doivent être les plus relâchés possibles. Ils ne doivent pas agripper la poignée sous peine de provoquer des mouvements involontaires sur l’arc lors de la décoche. S’ils n’agrippent pas la poignée mais sont tout de même crispés, cela signifie que toute la main est crispée. Il peut en résulter les mêmes inconvénients qu’en la poignée est agrippée.Une dragonne de doigts peut induire une crispation dans les doigts. Il faudra éviter son utilisation si la maîtrise du relâchement des doigts n’est pas acquise. Dans ce cas, la dragonne de poignet est mieux indiquée.Il y a un avantage, souvent non soupçonné, à relâcher ses doigts de la main d’arc : par symétrie, le corps tendra à appliquer la même décontraction sur les doigts de la main de corde. Il sera donc d’autant plus aisé de relâcher les doigts de la main de corde lors de la décoche de la flèche. La position des doigts sur la corde peut varier d’un individu à l’autre. Dans tous les cas, il est fortement souhaitable que la corde soit bien calée dans le creux formé par la première phalange.

Position idéale du bras pour la pratique du tir à l'arc

Position du bras tirant la corde de l'arc

Après l’armement, la position du bras par rapport aux épaules et au bras d’arc est primordiale.Le coude du bras de corde ne doit ni être trop haut (alignement médiocre avec la flèche), ni être trop bas (alignement incorrect, les épaules sont peu sollicitées). La traction doit se faire par le dos et peut se visualiser par un rapprochement des omoplates. Les muscles du dos sont plus puissants et endurants que les muscles des bras. Ce sont donc eux qu’il faut veiller à faire le plus travailler.

Position du bras qui tient l'arc

Position du bras tenant l'arc

La figure A montre une position correcte du bras d’arc. Il n’y a pas de torsion de l’avant-bras ou du poignet et l’axe de l’arc se positionne naturellement en dehors du bras.La figure B montre une position incorrecte, le bras rentrant, l’axe de l’arc se prolongeant dans le bras. Cette position du bras favorise les meurtrissures au bras lorsque la corde est libérée lors du tir à l'arc. C’est un défaut plus courant chez les femmes que chez les hommes. Il faut donc contrer les rotations des os de l’avant-bras et de l’humérus en les réalignant comme sur la figure A.

Contactez-nous

    Veuillez prouver que vous êtes humain en sélectionnant Maison.

    Nombre de flêches en jaune
    70%
    Nombre de flêches dans la cible
    85%

    Terrain Autonome-Hiver

    Terrain Printemps-Été

    Les Indoor World Series prennent fin ce week-end à Las Vegas ! 🇺🇸 🏹

    La présentation de la compétition ➡ http://bit.ly/3wKEJ31
    Suivre les résultats ➡ https://www.ianseo.net/Details.php?toId=12950

    #FFTA #FFTiralArc

    Ce week-end, tous les pôles France Relève étaient regroupés au CREPS de Nantes ! Au programme, qualifications et tournois permettant de valider le travail hivernal et de poser les bases de la saison estivale 💪🏹

    #FFTA #FFTiralArc

    Il y a une semaine débutait le @suddefrance - @NimesArchery ! Si vous êtes déjà nostalgiques, replongez vous dans la compétition avec les photos de Rémi Joly🤩📸

    La galerie ➡https://bit.ly/galerienimes

    #FFTA #FFTiralArc

    4

    Belle progression au classement mondial pour nos médaillés à Nîmes ! 🔥🏅

    #FFTA #FFTiralArc

    Load More

    Informations légales & cookies